Devenir apiculteur : combien ça coûte ?

Le fait d’intégrer le marché de la production et de la vente du miel a un coût d’entrée. En effet, gagner votre vie grâce, à cette substance sucrée que produisent les abeilles avec le nectar des fleurs, nécessite un investissement de départ.

Si vous êtes nouveau dans le domaine, il vous faudra au préalable vous former. Ensuite vous devez acquérir les outils indispensables pour pratiquer la profession d’apiculteur. Sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides, pour démarrer facilement votre exploitation d’abeilles.

L’apiculture est un métier qui demande, un minimum de compétences techniques. Aussi, vous devez impérativement acquérir le matériel adéquat pour votre sécurité et celle de vos abeilles. Découvrez dans les lignes qui suivent les coûts approximatifs nécessaires au lancement d’une entreprise d’apiculture.

La formation

L’apiculture s’apprend difficilement, à travers la lecture des livres, ou le visionnage de vidéos, dédiés à ce sujet. En effet, pour devenir un apiculteur, vous devez aller sur le terrain et voir les anciens du métier à l’œuvre.  

La formation en apiculture s’acquiert donc à travers des stages pratiques de quelques jours. Généralement trois ou cinq jours suffisent pour maitriser les bases du métier. Vous pouvez vous former auprès d’associations de producteurs de miel.

Les frais de formation oscillent entre 400 et 600 euros. En plus, si le lieu du stage est éloigné de votre domicile, vous devez majorer ce montant de vos frais d’hébergement, de nutrition et de déplacement.

Avant de vous inscrire à une formation, menez votre une petite enquête, pour savoir si les formateurs sont sérieux. Vous pouvez par exemple vérifier la légalité de l’association ou de l’organisme de formation dans lequel vous envisagez de vous inscrire.

Les avis des anciens stagiaires, sur internet peuvent aussi vous être utiles. Ne faites pas confiance au premier venu, pour éviter de vous faire arnaquer.

L’investissement de départ

Pour démarrer votre activité, de manière effective, vous devez posséder un minimum d’outils, ainsi que un ou plusieurs essaims d’abeilles disponible sur des sites en ligne comme celui d’Apiculture.net. Concernant l’achat de vos essaims d’abeilles, cela vous coûtera en moyenne 1000 euros par essaim.

Vous allez aussi devoir acheter du petit matériel. Les prix approximatifs sont :

  • Une voilette pour vous protéger la tête : 30 euros
  • Un lève-cadre : 16 euros
  • Un bon enfumoir qui possède une grille de protection : 70 euros
  • Une blouse de protection : 65 euros
  • Une paire de gants : 12 euros
  • Une ruche complète : 500 euros
  • Une paire de bottes : 55 euros

Ainsi, pour une exploitation comprenant une seule ruche vous devez prévoir environ 1750 euros pour le matériel et l’essaim d’abeilles. Chaque fois que vous voulez ajoutez une ruche, il vous faudra débourser 1500 euro environ.

Les aides aux apiculteurs

Les apiculteurs qui possèdent un minimum de 50 ruches peuvent se faire accompagner par l’organisme France AgriMer. En effet, à travers cet organisme, vous pouvez être bénéficiaire du Programme apicole européen.

Au niveau local, vous pouvez vous adresser aux conseils régionaux. Certains accompagnent les nouveaux apiculteurs dans leur installation. Au cas où vous êtes un apiculteur biologique, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 25 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *